Comment bien dormir malgré le décalage horaire ?

Traverser plusieurs fuseaux horaires peut conduire au syndrome du décalage horaire, ou jet lag. Le sommeil est alors perturbé, et des troubles du comportement et des douleurs peuvent apparaître. Recommencez à bien dormir rapidement malgré le décalage horaire grâce à ces quelques conseils faciles à appliquer.

 

Bien dormir avant le voyage pour se préparer au décalage horaire

Une erreur courante est d’essayer de s’adapter à l’avance à l’heure locale du pays vers lequel on va voyager. Il vaut mieux se reposer au maximum avant de partir, pour que le corps ait moins de retard de sommeil à compenser. Quelques jours avant le voyage, prenez l’habitude de faire la sieste l’après-midi si vous le pouvez.

Mangez bien. Avant le voyage, optez pour un régime alimentaire léger et riche en vitamines qui boosteront votre organisme. Digérer des plats riches et copieux demande beaucoup d’énergie ! En mangeant plus souvent et en plus petite quantité, vous épargnerez de la fatigue inutile à votre corps.

Faites le plein de lumière. Le jetlag est provoqué par le décalage entre l’horloge interne et la lumière du jour. En exposant votre corps à la lumière du jour, vous l’habituez à répondre aux signaux naturels. Levez-vous aux aurores et éteignez les lumières artificielles au coucher du soleil. Profitez-en pour marcher au grand air, c’est bon pour le moral !

 

Pendant le voyage

Soyez prêts ! Ne laissez rien au hasard pour éviter les situations de stress qui fatiguent l’organisme. Préparez vos documents de voyage et arrivez en avance à l’aéroport.

Dormez dans l’avion. Pour améliorer le confort de votre sommeil, emportez vos accessoires de voyage Tempur.

Ne prenez ni alcool ni médicaments. La tentation est forte de prendre un somnifère ou de boire un apéritif pour s’endormir plus vite. Mais le sommeil artificiellement provoqué est de moins bonne qualité, et le réveil souvent difficile.

Buvez beaucoup d’eau pour contrer la déshydratation provoquée par la pressurisation de la cabine et l’air sec et recyclé. La déshydratation peut engendrer des maux de tête et une certaine confusion.
Marchez régulièrement dans l’avion afin de stimuler la circulation sanguine. Cela vous évitera un mal de jambes et des crampes désagréables qui n’amélioreront pas les symptômes du jetlag.

 

À l’arrivée et au retour

Conservez vos horaires habituels lors d’un voyage court. Si vous partez pour 3 ou 4 jours seulement, essayez de dormir au moment où il fait nuit dans votre pays d’origine. Ce n’est pas toujours facile, mais cela limite les effets du jetlag !

Lors d’un voyage vers l’ouest, on a envie de dormir plus tôt que l’horaire local. Il faut donc pratiquer des activités énergisantes en fin de journée pour rester éveillé, comme faire du sport, marcher au grand air, sortir avec les collègues…

Lors d’un voyage vers l’est, il faut au contraire essayer de s’endormir tôt et de se réveiller tôt. Le soir, on privilégiera donc les activités relaxantes comme un massage thaï ou de la lecture.

Prévoyez des jours de repos si possible. Si vous voyagez pour affaires, arrivez un jour avant votre première réunion. C’est un bon investissement, car vous aurez l’esprit plus clair pour prendre de bonnes décisions. Au retour des vacances, on peut prévoir une arrivée le vendredi pour reprendre le travail le lundi.